Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Coordonnées

ASSOCIATION DES PRESIDENTS D’HOSPITALITES FRANCOPHONES

Accueil Jean-Paul II

Domaine de la Grotte

B.P. 197

65106 LOURDES Cedex

    Téléphone : 07 823 943 22

Courriel :  bartolomeo.g@free.fr 

Webmaster :aphf.marie@hotmail.com 

       

 

 

 

15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 17:41
Chers Tous
Vous trouverez ci dessous : un texte important sur les orientations de l’évêque de LOURDES:

 

 

Bonne lecture

1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 21:05

Neuvaine à Notre Dame de Lourdes (fêtée le 11 février) :
du 2 au 10 février

notre dame de lourdes, france

Marie,
toi qui es apparue à Bernadette
dans le creux du rocher,
dans le froid et l’ombre de l’hiver,
tu apportais la chaleur d’une présence,
l’amitié d’un sourire,
la lumière et la beauté de la grâce.
Dans le creux de nos vies souvent obscures,
dans le creux de ce monde où le Mal est puissant,
apporte l’espérance, redonne la confiance.

Toi qui as dit à Bernadette
«Je suis l’Immaculée Conception» :
viens en aide aux pécheurs que nous sommes.
Donne-nous le courage de la conversion,
l’humilité de la pénitence
et la persévérance de la prière.

Nous te confions tous ceux
que nous portons dans notre coeur
et, particulièrement, les malades et les désespérés,
toi qui es «Notre-Dame du Bon Secours».

 

Toi qui as guidé Bernadette à la découverte de la source,
guide-nous vers Celui qui est la source de la vie éternelle,
Celui qui nous a donné l’Esprit Saint pour que nous osions dire :
Notre Père qui es aux cieux...


1) Chaque jour, dire la prière de neuvaine
2) Une dizaine de chapelet, suivie de ces trois invocation :
- « Notre-Dame de Lourdes, priez pour nous ! »
- « Sainte Bernadette, priez pour nous ! »
- «Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous.»
2) Une communion le jour du 11 février ou un jour de l’octave.
3) Confession recommandée.

20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 17:39

Mercredi 15 janvier 2014, la traditionnelle cérémonie d'échange de voeux entre l'évêque du diocèse de Tarbes et Lourdes, le directeur de la Cité Saint-Pierre du Secours catholique et le maire de Lourdes a rassemblé plusieurs centaines de personnes à la salle Padre Pio située à la Cité Saint-Pierre.

Prenant le premier la parole, Gonzague Amyot d'Inville, directeur de la Cité Saint-Pierre, a d'abord remercié chaleureusement "tous les bénévoles, religieux et salariés de la Cité qui participent chaque année à l'accueil de milliers de pèlerins en situation de précarité". Parmi les "milliers de mercis", citons celui manifesté à l'adresse de Mgr Nicolas Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes, "grâce auquel nous nous sentons, à la Cité, pleinement membres du diocèse". "Donner sans s'inquiéter", "se ressourcer", "pratiquer et voir la charité au quotidien", voilà ce qu'a souhaité Gonzague Amyot d'Inville pour la Cité et pour chacun tout au long de cette nouvelle année. "Que la joie de l'évangile proposée par le pape François soit notre boussole !" a-t-il conclu.

Dans son intervention, Jean-Pierre Artiganave, maire de la cité mariale, est notamment revenu sur les inondations catastrophiques du mois de juin : "Merci à vous, Mgr Brouwet, d'avoir rouvert la Grotte aussi vite !" Il a salué tous les acteurs du "formidable élan de générosité local et international", le qualifiant de véritable "union sacrée". Il a mis en avant la capacité de "résiliance de la communauté lourdaise face au drame". Il a souligné "l'ampleur des dégâts... et de la générosité !" Le maire a évoqué ensuite les jumelages avec Fatima et Czestochowa, déclarant combien "les Polonais aiment Lourdes... et le ski ! Lourdes a vocation à accueillir cette population". Jean-Pierre Artiganave, enfin, a évoqué 2014 comme étant celle du Centenaire du début de la Première Guerre mondiale. Lourdes, à cette occasion, fera mémoire de la journée du 24 août 1914 quand "250 soldats blessés sont arrivés à l'Asile Notre-Dame, dans le Sanctuaire". Ce furent les premiers blessés à être accueillis dans le cadre de l'hôpital militaire temporaire ouvert dans le Sanctuaire.

Mgr Nicolas Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes, a pour sa part insisté sur la place du Sanctuaire dans la vie de la cité mariale : "Que le Sanctuaire prenne toujours plus sa place dans le terroir et sur le territoire de Lourdes". Il a annoncé la publication prochaine de ses orientations pastorales pour l'avenir du Sanctuaire de Lourdes, des orientations à cinq ans. Dans ce cadre, il y aura par exemple la création d'un "service développement du Sanctuaire" dont l'une des missions sera de travailler plus étroitement avec les acteurs économiques du département, les offices du tourisme, les hôteliers, l’aéroport, etc. Revenant sur l'épisode des inondations de juin, Mgr Brouwet a tenu à rappeler comment "ce moment a été important pour se parler et travailler ensemble". Selon lui, "les inondations ont ouvert de nouvelles perspectives".

Texte : L. Jarneau

Source : http://fr.lourdes-france.org/

15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 20:39

Gilles BARTOLOMEO, Président

Les membres du Conseil d’Administration

Les responsables du site de l’A.P.H.F.

 

sont heureux de vous souhaiter une :

 

BELLE, BONNE et SAINTE ANNEE 2014

 

Et que les pèlerins malades, handicapés ou hospitaliers que vous accompagnerez à Lourdes soient nombreux à y trouver

la JOIE de la CONVERSION


6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 03:21

Avec le Christ, la souffrance n'a plus le dernier mot"

La 22ème Journée mondiale des malades sera célébrée le 11 février 2014, comme chaque année en la fête de Notre Dame de Lourdes. Le pape François vient d'en délivrer le message. Il a pour thème: "Foi et charité : « Nous devons, nous aussi, donner notre vie pour nos frères » (1 Jn 3,16)".

   

Le message du pape François pour la Journée mondiale du malade du 11 février 2014

Chers frères et sœurs,

1. À l’occasion de la 22ème Journée mondiale des malades, qui aura cette année pour thème « Foi et charité : ‘Nous devons, nous aussi, donner notre vie pour nos frères’ » (1 Jn 3,16), je m’adresse tout particulièrement aux personnes malades et à toutes celles qui les assistent et qui les soignent. L’Église reconnaît en vous, chers malades, une présence spéciale du Christ souffrant. C’est ainsi : à côté, ou plutôt dans notre souffrance, il y a celle de Jésus, qui en porte le poids avec nous et qui en révèle le sens. Quand le Fils de Dieu est monté sur la croix, il a détruit la solitude de la souffrance et il en a illuminé l’obscurité. De cette façon, nous sommes placés devant le mystère de l’amour de Dieu pour nous, qui nous donne de l’espérance et du courage ; de l’espérance, parce que dans le dessein d’amour de Dieu, même la nuit de la douleur s’ouvre à la lumière de Pâques, et du courage, pour affronter toute adversité en sa compagnie, unis à lui.

2. Le Fils de Dieu fait homme n’a pas supprimé de l’expérience humaine la maladie et la souffrance, mais en les assumant lui-même, il les a transformées et leur a donné une nouvelle dimension. Une nouvelle dimension, parce qu’elles n’ont plus le dernier mot qui est, au contraire, la vie nouvelle en plénitude ; transformées parce que, en union avec le Christ, elles peuvent, de négatives, devenir positives. Jésus est le chemin et nous pouvons le suivre avec son Esprit. Comme le Père a donné son Fils par amour, et que le Fils s’est donné lui-même avec le même amour, nous pouvons nous aussi aimer les autres comme Dieu nous a aimés, en donnant notre vie pour nos frères. La foi dans le Dieu bon devient bonté, la foi dans le Christ crucifié devient force d’aimer jusqu’au bout, y compris nos ennemis. La preuve d’une foi authentique dans le Christ est le don de soi qui s’exprime dans l’amour du prochain, en particulier de celui qui ne le mérite pas, de celui qui souffre, de celui qui est marginalisé.

3. Par le baptême et la Confirmation, nous sommes appelés à nous conformer au Christ, le Bon samaritain de tous ceux qui souffrent. « A ceci nous avons connu l'Amour : celui-là a donné sa vie pour nous. Et nous devons, nous aussi, donner notre vie pour nos frères » (1 Jn 3,16). Lorsque nous nous approchons avec tendresse de ceux qui ont besoin de soins, nous apportons l’espérance et le sourire de Dieu dans les contradictions du monde. Quand le dévouement généreux envers les autres devient le style de nos actions, nous donnons de la place au Cœur du Christ et nous sommes réchauffés, offrant ainsi notre contribution à l’avènement du Royaume de Dieu.

4. Pour grandir dans la tendresse et dans la charité respectueuse et délicate, nous avons un modèle chrétien vers qui diriger notre regard en toute assurance. C’est la Mère de Jésus et notre Mère, attentive à la voix de Dieu et aux besoins et difficultés de ses enfants. Marie, poussée par la miséricorde divine qui s’est faite chair en elle, s’oublie elle-même et se met rapidement en route, de la Galilée vers la Judée, pour rencontrer et aider sa cousine Elisabeth ; elle intercède auprès de son Fils aux noces de Cana, quand elle voit que le vin de la fête vient à manquer ; elle porte en son cœur, tout au long du pèlerinage de sa vie, les paroles du vieillard Siméon qui l’avertissent qu’une épée transpercera son âme et elle demeure forte au pied de la Croix de Jésus. Elle sait, elle, comment marcher sur ce chemin et c’est pour cela qu’elle est la Mère de tous les malades et souffrants. Nous pouvons nous adresser à elle avec confiance et dévotion filiale, certains qu’elle nous assistera, qu’elle nous soutiendra et ne nous abandonnera pas. Elle est la mère du Crucifié ressuscité ; elle reste auprès de nos croix et nous accompagne sur le chemin qui mène à la résurrection et à la vie en plénitude.

5. Saint Jean, le disciple qui se tenait avec Marie au pied de la Croix, nous ramène aux sources de la foi et de la charité, au cœur de Dieu qui « est amour » (1 Jn 4,8.16) et nous rappelle que nous ne pouvons pas aimer Dieu si nous n’aimons pas nos frères. Celui qui se tient sous la Croix avec Marie apprend à aimer comme Jésus. La Croix « est la certitude de l’amour fidèle de Dieu pour nous. Un amour si grand qu’il entre dans notre péché et le pardonne, qu’il entre dans notre souffrance et nous donne la force de la porter, qu’il entre aussi dans la mort pour la vaincre et nous sauver… La Croix du Christ invite aussi à se laisser contaminer par cet amour, elle nous enseigne à regarder toujours l’autre avec miséricorde et amour, surtout celui qui souffre, qui a besoin d’aide » (Chemin de Croix avec les jeunes, Rio de Janeiro, 26 juillet 2013).

Je confie cette 22ème Journée mondiale des malades à l’intercession de Marie, afin qu’elle aide les personnes malades à vivre leur souffrance en communion avec Jésus-Christ, et qu’elle soutienne ceux qui les soigne. À tous, aux malades, aux professionnels de la santé et aux volontaires, je donne de grand cœur la bénédiction apostolique.

Au Vatican, le 6 décembre 2013

Source : www.zenit.org

16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 22:23

22 personnes avaient suivi cette formation en 2012. Comme annoncé à NÎMES, nous vous proposons une nouvelle journée en 2014 :

 

-       Date :     Samedi  5 avril 2014, de 10h à 17h.

 

-       Lieu :        Dans les locaux de l'Hospitalité Notre-Dame de Salut

                                                        63 Avenue Denfert-Rochereau 75014-PARIS

                                                        RER Port Royal & M° Denfert-Rochereau

 

-       Conditions : cette formation est gratuite. Les participants devront apporter leur PC portable (équipé de Wifi).

 

-       Compétence requise : savoir utiliser Word.

 

-       Formateur : Jean-Christophe MARIE, hospitalier de Tours, qui est le créateur et le « webmaster » du site de l'APHF

  -       Inscription : par mail auprès de Jean-Jacques LABATUT

            Vous pouvez venir à plusieurs  mais le nombre de places est limité à 12.

 

  • Renseignements auprès de :

jjlabatut@free.fr

10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 07:28

 

Père René Point

Le Père René Point, qui fut notamment chapelain du Sanctuaire de Lourdes de 1947 à 1955, est décédé le 4 décembre à l'âge de 102 ans. Ses obsèques seront célébrées vendredi 6 décembre à 15h à Garaison (Hautes-Pyrénées). Le Père Point avait dit, voilà deux ans au moment de souffler ses 100 bougies : "Au moment de la Rencontre, quand je serai en présence du Seigneur, je ferai d’abord appel à sa miséricorde."

Lire la suite

12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 13:24

29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 19:32
Le pape François vient de donner une longue interview au directeur d'une revue jésuite. La presse en a parlé la semaine dernière.

Dans ce document, notre pape se livre spontanément et entr'ouvre  quelques portes qui semblaient bien fermées. On peut y discerner les grandes lignes de ce que sera son programme pontifical. 

23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 21:12

L’Hospitalité Notre Dame de Salut recherche de toute urgence des hospitaliers qui pourraient aider à accompagner des personnes handicapées lors d’un Pèlerinage à Assise et Rome du 7 au 15 novembre 2013. (9 jours / 8 nuits de Nice à Nice)
Pèlerinage animé par le père Fabien Lejeune aa et le père François Cristin.
Prix par personnes : 1280 € en pension complète.
Transport : cars spécialises pour personnes handicapées.

Contacter de toute urgence Arnaud Legrez au 06 85 52 57 00 ou par mail arnaud.legrez@pelerinage-national.org